Compte tenu des événements, et de la pathologie qui nous concerne, voici les conseils du Pr. Vinciane Rebours :
- Bien entendu rester enfermé chez soi, seul moyen d'être en sécurité
et
- Appliquer les règles d’hygiène, distance, etc.

En cas de symptômes, il faut :
- Se signaler à son Médecin traitant par téléphone ou mail (pas obligatoire de le voir en présentiel si peu de symptômes)
- Ne prendre que du Doliprane ( paracétamol) en cas de fièvre (max 3g/24H) , pas d'AINS ou de corticoïdes (anti-inflammatoires)
- En cas de gêne respiratoire, il faut consulter son médecin traitant
- Pour les patients qui n'ont plus d'enfant à la maison, ne pas être en contact avec eux (éviter la garde des petits enfants)
- Envoyer son conjoint faire les courses ...

Bon courage à vous et sortez le moins possible.

Ses moyens

SES MOYENS :

Communiquer par tous les moyens possibles :


- médias, Internet ...
- organiser des événements , conférences de presse en présence de journalistes autour d'un groupe de parole constitué :
- de médecins du Conseil Scientifique s'exprimant sur la pathologie,
- de patients s'exprimant sur leur quotidien.
- une communication entre patients s'ils le désirent

Informer sur cette pathologie:


- les patients,
- les médecins, car une pathologie rare peut rester non diagnostiquée.


Par une brochure explicative et éducative élaborée par le Conseil Scientifique et disponible depuis le printemps 2005

Par une lettre régulière adressée aux adhérents regroupant les informations récentes, l'évolution des connaissances, par un point réalisé par le Conseil Scientifique à l'issue des congrès et manifestations évoquant la pancréatite chronique héréditaire, les actions menées par APCH.